Liliane POUL

Graphologue Graphothérapeute

Missions ponctuelles auprès de la Police

Pourquoi est-il nécessaire
et même indispensable
de bien écrire ?

Livre Lécriture de la préhistoire à aujourdhui de Liliane Poul

Image enfant qui écrit

Graphothérapie enfants

La Graphothérapie repose sur une relation privilégiée, entre le rééducateur et le patient

Il faut travailler sur le schéma corporel, la latéralisation, la relaxation du geste de l'enfant : le petit dysgraphique apprend à gérer son énergie, apprivoiser sa respiration, affiner son toucher, tenir correctement son crayon.

C'est alors qu'il parviendra peu à peu à discipliner le mouvement de son écriture, et à s'installer à l'aise dans son espace feuille, pour découvrir enfin le plaisir d'écrire.

La Graphothérapie refait le travail pédagogique qui précède normalement l'apprentissage de l'écriture, et met à la disposition de l'enfant « le modèle calligraphique », qu'il personnalisera à son gré.

En effet, il n'est pas question de pratiquer une rééducation sauvage, en imposant à l'enfant, une écriture qui ne lui appartient pas.

ECRITURE AVANT REEDUCATION
ECRITURE AVANT REEDUCATION
ECRITURE APRES REEDUCATION
ECRITURE APRES REEDUCATION

Ecriture

L'écriture témoigne des difficultés familiales ou scolaires de l'enfant. Elle change constamment de visage et peut régresser en quelques jours en cas de difficultés. Elle est un témoin permanent, accompagnant l'enfant dans son évolution.

L'acte graphique est rarement bien maîtrisé avant 14 ans. Il manque encore à cet âge là, le contrôle et la régularité propres à l'adulte. Résultant d'une coordination des mouvements mais aussi des tendances et des pulsions.
A travers sa difficulté d'écrire, l'enfant nous dit sa difficulté à se projeter, à parler en son propre nom, il parle certainement en son propre « non ».

Les objectifs

  • Prévenir l'échec scolaire lié à des troubles de l'écriture,
  • Renforcer la capacité d'adaptation (vitesse et lisibilité) et d'apprentissage de l'écriture,
  • Rétablir les fonctions graphomotrices en améliorant la posture du corps et la tenue de l'instrument,
  • Apprendre la maîtrise du geste scriptural,
  • Améliorer la gestion émotionnelle en cas de stress face à l'écriture,
  • Reprendre confiance en soi en trouvant ou en retrouvant le plaisir d'écrire.

Les séances de rééducations

  • La régularité est primordiale pour permettre des progrès soutenus
  • La rééducation de l'écriture est adaptée à chaque personne, selon son âge et les problèmes de dysgraphie rencontrés
  • Chaque séance hebdomadaire est individuelle et la durée est de 45 minutes à 1 heure.

Graphothérapie adulte

  • Vous ressentez des douleurs en écrivant,
  • Vous n'aimez pas écrire,
  • Vous estimez que votre écriture ne vous correspond pas,
  • Elle est une entrave à votre adaptation professionnelle, etc.

Les séances de Graphothérapie vous aideront à trouver, ou à retrouver cette aisance et/ou cette rapidité qu'il vous manque.

Mais pour se faire, le graphothérapeute devra intervenir au niveau :

  • De votre positionnement corporel
  • De votre tenue du stylo
  • Du geste graphique
  • De la gestion émotionnelle, etc.

Ré-acquisition de l'écriture

Comme nous venons de l'observer, la GRAPHOTHERAPIE concerne non seulement les enfants dysgraphiques, mais aussi toutes personnes Adultes subissant la perte de l'usage de sa main et ce, suite à un  A.V.C. (accident vasculaire cérébral), une tumeur ou à un accident provoquant des lésions.

LA RE-ACQUISITION DE L'ECRITURE FAIT APPEL A UN PLAN D'ACTION QUI EST LE SUIVANT : 

  1. Retrouver des compétences motrices,
  2. Travailler les pré-requis :
  • Les différentes positions : feuille, main, tenue du stylo, etc.
  • La ré-organisation de la feuille, des formes, des lettres, puis des lignes,etc.

Toujours selon un rythme régulier.

LA FREQUENCE DES RENDEZ-VOUS :

Le patient à le choix entre deux formules :

  • Une heure par semaine
  • ou une demi-heure par semaine

Les séances peuvent se pratiquer à distance via Skype avec l'aide d'un parent. La caméra doit être mobile.

Sur rendez-vous, me contacter au 06 76 61 51 70 ou au 05 56 30 92 25.

Bilan graphomoteur

Une mauvaise stabilité ou un mauvais positionnement du corps, une tonicité de la main trop faible ou au contraire trop forte, un problème lié à la latéralisation engendre une gêne qui est à l'origine de dysgraphies. On cherchera donc à savoir quelle est la main la plus adroite et lequel de ses pieds est directeur.

On vérifie également la maîtrise de la lecture par un petit texte adapté à l'âge et au niveau de l'enfant.

Après quoi, nous passons à l'épreuve de vitesse afin de calculer l'âge graphomoteur.
A l'issu de ce bilan, un plan de rééducation personnalisée est établi.

Ce bilan et la rééducation peuvent être effectués à distance (voir la page Atelier/Webcam), ou sur Bordeaux (voir la page contact)

En savoir plus sur la graphologie et la graphothérapie : la présentation de la conférence 2008

Consultez la page des tarifs